André Brouquier

Une réflexion au sujet de « André Brouquier »

  1. Contrairement aux apparences et au titre « LES FILS DE MEROVEE » le roman d’André BROUQUIER ne traite pas vraiment des Mérovingiens, certes ils sont présents mais en toile de fond et comme prétexte aux ambitions, aux espoirs, à l’imagination des personnages. Ce roman est porté par une écriture concise et recherchée, elle n’en garde pas moins la volonté de placer le mot juste là où le lecteur ne l’attendait pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
15 + 24 =